Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 14:50
Robert HOSSEIN

J’ai rencontré l’éternel amoureux romantique Geoffrey de Peyrac des films « Angélique » un soir de septembre 2014 ou il était venu rendre hommage à la formidable carrière de Claude Lelouch dans la cour d’honneur des Invalides.

Robert Hossein en plus de sa carrière d’acteur restera toujours pour moi le metteur en scène de grands spectacles des années 80 jusqu’au début des années 2000. Je ne sais pas si beaucoup s’en souvienne mais le public qui assistait à ses créations étaient invité à la fin à donner son avis après avoir suivi le procès du personnage central ( coupables Danton , Robespierre ou bien Jésus ?)

L’adolescent que j’étais à l’époque était fasciné par cette façon de présenter une œuvre et de ce côté participatif qui était tout nouveau pour moi.

L’autographe de Robert Hossein fait partie des anecdotes inavouables mais que je me dois de vous raconter quand même car tout s’est bien terminé au final !!!

Quelle inattention ne ferais-je pas pour obtenir une dédicace ? C’est la question que je me pose parfois : Ma rencontre avec Monsieur Hossein fut brève en cette douce soirée d’automne mais aurait pu s’avérer tragique quand, tout à ma joie de l’aborder, je lui demandais sa signature… Ce qu’il fit gentiment, Bien qu’il ait dépassé allégrement les 85 ans…

... Le souci c’est que l’on ne pas à la fois signer un autographe, continuer à marcher et faire attention aux éléments autour et ni lui, ni moi n’avions remarqué un gros tas de câbles électriques posé à même le sol…L’espèce de gribouillis à la fin de sa signature est là pour en témoigner, le stylo lui échappa, et heureusement que j’ai eu la présence d’esprit de le retenir par le bras car sinon Robert Hossein s’étalait de tout son long…Une de ses connaissances qui l’avait aussi rattrapé par l’autre bras lui fit aussitôt la remarque : « Mon Dieu, Robert, quasiment vous faire tomber pour faire une simple dédicace »

Malgré mes plus plates excuses ensuite, heureusement, qu’il faisait nuit noire car j’étais vraiment rouge de honte d’avoir failli faire chuter Robert Hossein ce soir-là…

Robert HOSSEIN

Partager cet article

Repost 0
Published by les-dedis-de-fabi - dans ACTEURS DE CINÉMA
commenter cet article

commentaires