Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 22:23

audrey-fleurot-2-copie-1.jpg

audrey-fleurot.jpgSi vous voulez tout savoir, par deux fois, Audrey Fleurot a failli venir à Bordeaux !

Et par deux fois en 2012 pour la promotion de « Mais qui a re-tué Pamela Rose » puis en mars dernier avec son rôle de femme déjantée (dans ce long métrage, elles le sont toutes d’ailleurs !!!) dans « Les Gazelles », elle a du se décommander ayant divers tournages à honorer….

Faut dire que la rousse la plus piquante du cinéma français est dorénavant fort demandé depuis que je l’ai découverte un soir de 2006 dans la très noire mais néanmoins formidable série «  Engrenages » sur Canal +. L’avocate retord Joséphine Karlson qu’elle composait avec un subtil machiavélisme et sa robe noire m’avaient déjà envouté. Moi aussi, comme beaucoup de voyous qu’elle défendait merveilleusement, j’aurai pu aller en prison pour elle tellement j’étais pris dans ses barreaux J…Puis vint Hortense Larcher dans une autre série tout aussi géniale intitulée «  Un village français » qui relate les actes troubles ou courageux d’hommes et de femmes comme vous et moi  durant l’occupation allemande de 1939-1945.

 

Comme vous le voyez, je n’ai pas attendu sa prestation d’assistante de François Cluzet dans « Intouchables » et  qui l’a fait véritablement connaître du grand public pour m’intéresser à elle.

Comme je vous l’expliquais au départ, vous comprendrez aisément ma déception lors de ces 2 non-venues en territoire promotionnel bordelais. Profitant d’un passage à Paris le 5 septembre dernier et sachant qu’elle était à l’affiche de « Un diner d’adieu » en compagnie de Guillaume de Tonquédec et Eric Elmosnino, je me décidais d’assister à la Générale dans l’espoir de la rencontrer ENFIN !!!

 

Ce qui fut fait mais pour tout avouer, sa présence devant moi m’a troublé, je la pressentais femme fatale mais pas à ce point, je ne saurai vous dire si c’est sa tenue mais telles certaines midinettes qui restent interdites en voyant leur idole, je n’ai pas su trop quoi lui dire, je n’ai même pas pu lui qu’il fallait qu’elle savoure dans les 5 jours les cannelés que je lui avais apporté pour lui souhaiter une bonne représentation pour cette première au Théâtre Edouard VII…

Heureusement pour elle et en dépit de mon mutisme, Audrey connaissait la célèbre pâtisserie croutée conçue  à base de rhum…Comme quoi, même si elle ne vient pas souvent à Bordeaux, cette jolie comédienne connaît les bons produits de ma ville d’adoption…Alors si vous voulez un scoop : On savait Audrey Fleurot piquante, fatale voire troublante, je ne remercierai donc jamais assez les 4 cannelés offert par mes soins ce soir-là de l’avoir aussi révélée…gourmande !!! J

 


Partager cet article

Repost 0
Published by les-dedis-de-fabi - dans ACTRICES DE CINÉMA
commenter cet article

commentaires