Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 11:58

antoine dulery 2-copie-1

 

Grand rival du Mythique JOHNNY HALLYDAY dans le film JEAN-PHILIPPE réalisé par Laurent Tuel lors de l’été 2005, ce fieffé imposteur musical dont les tubes « Comme un loup blessé » et « Electrifié » ne seront restés, heureusement pour nos oreilles, que dans la mémoire de ses petits copains des «Petits chanteurs à la Croix de Bois » (groupe musical dont il s’était d’ailleurs fait viré pour la petite histoire dans les années 60 !).

Aujourd’hui et pour les âmes charitables et miséricordieuses qui voudraient savoir ce que cet usurpateur du talent et de la voix des autres serait devenu, sachez qu’il fait toujours autant de cinéma…. (Mais au théâtre !) au Grand Point-Virgule.

Ayant assisté à son one-man show le dimanche 2 février dernier et ayant été bien malgré moi un « running-gag de son spectacle » (Hélas pour lui, mon prénom Fabien étant peu commun et difficilement enregistrable pour sa petite cervelle, je fus souvent appelé Bastien…)

Bah, vu qu’il n’a jamais pu éclipser Notre Jojo National par le passé, comment en vouloir à ce CHRIS SUMMER d’avoir une mémoire aussi déplorable.

Les esprits cyniques pourront me faire remarquer que ses souvenirs n’ont d’égal que ses fautes de liaisons sur la dédicace…Je rappellerai à tous que c’est CHRIS SUMMER qui écrit et que ce dernier n’aura en aucun cas la prose ni la sémantique de Johnny !!!

Bref, quel que soit les insultes, tous fans de Johnny se doit de lui pardonner et même, à l’instar du prochain film de Claude Lelouch de lui dire que SALAUD, ON T’AIME bien finalement !!!

antoine-dulery.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by les-dedis-de-fabi - dans CHANTEURS FRANÇAIS
commenter cet article

commentaires