Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2014 4 08 /05 /mai /2014 18:32

ennio morriconevvvvv

ennio-morriconevvvvvbb.jpg

 

 

Quoi de plus beau pour fêter les 6 ans de ce blog d’autographes que d’y mettre l’une des dédicaces la plus appréciée et surtout la plus inattendue que j’ai reçue (même si je l’espérais secrètement…).

Je vous explique : Ayant eu la chance de voir Il Maestro Morricone en concerto à Paris-Bercy au début de l’année 2014 et sachant ou se trouvait l’entrée des artistes (comme il est d’usage de dire), je m’y précipitais peu après sa formidable représentation pour lui dire de vive voix tout le bonheur que sa direction musicale m’avait procurée.

 Hélas pour moi, et même en me hâtant le plus que je pouvais dans toute ma vie de quadra n’ayant jamais été très fort à la course, son chauffeur l’avait déjà raccompagné vers une destination inconnue et surtout très loin du complexe musico-sportif situé quai de Seine.

En écoutant les commentaires et la déception de ceux qui avaient fait comme moi aux grilles de sortie du POPB et me rendant donc que j’avais perdu une occasion unique de rencontrer celui que je considère comme le plus grand compositeurs de films de l’histoire du cinéma mondial ( "Pour une poignée de dollars", "Il était une fois en Amérique", "Le bon, la Brute et le Truand", "Le Professionnel", "Le Clan des siciliens »", "Les Moissons du Ciel", "Il était une fois dans l'Ouest" et plus récemment le dernier Tarantino « Django unchained »...

Vivement le printemps prochain donc, je sens que je vais être transporté dans un voyage cinématographique et musical incomparables…Pour preuve, regardez ce que cela donne sur un précédent concerto en écoutant Le Bon, la Brute et le Truand…L’émotion est déjà là, croyez-moi !!!
Et j’en passe et des meilleurs,   pourtant moins connus qui m’ont donné les larmes aux yeux lors de cette soirée du 4 février dernier – Consultez un peu pour voir si les thèmes « Come Maddalena », « Abolisson » ou « La légende de 1900 » ne vous chatouillent pas un brin le conduit lacrymal… -)   

 Je n’avais donc pas réussi à voir L’UN DES RESPONSABLES de ma passion aussi intense pour le cinéma et qui a débuté, moi l’adolescent que j’étais au milieu des années 80, féru des «action movies » de Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger, grâce à ce Monsieur Morricone suite à la vision d’un film dont la bande originale du film (la B.O.F comme on disait à l'époque !) m’avait littéralement subjugué et qui est restée 28 ans après la plus belle musique de film qui n’ait jamais été composée . Le film s'appelait MISSION et je vous mets le lien musical :

https://www.youtube.com/watch?v=oag1Dfa1e_E

 

Sentant que j’aurais des regrets de n'avoir point vu ce soir-là Il Maestro et lui dire combien je l’appréciais, je lui ai donc écrit quelques jours après cet inoubliable gala et voici ce qu’il m’a répondu sur les 2 photos que j’ai jointes ci-dessus ( la traduction française arrive ensuite) :

 

Photo 1
Gentile Signor Fabien,
 
La ringrazio delle sue parole e l’apprezzamento delle miei musiche. Fa sempre piacere che la mia produzione sia apprezzata e valutata bene.La ringrazio ancora. Ennio Morricone
P.s : Ho letto la sua lettera e il suo italiano si legge bene. Grazie !
 
    
Cher Monsieur Fabien,
Je vous remercie  pour ce que vous m’avez écrit et du fait que vous appréciez mes compositions. Cela fait plaisir que mon œuvre musicale soit toujours autant estimée et aussi bien considérée. Je vous remercie une nouvelle fois. Ennio Morricone
 
P.S : j'ai lu votre lettre et votre italien se lit bien. Merci !
 
   
Photo 2
Ennio Morricone. Tanto spazio per un semplice GRAZIE ! E.M
 
Ennio Morricone. Tant d’espace libre pour un simple MERCI ! E.M
 

 

 

 

Mille grazie per la battutina finale e lei deve sapere una cosa :

Tra tutti, Egregio Maestro, you are MY BEST OFFER e lei lo rimanerà per sempre !!! J

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by les-dedis-de-fabi - dans PERSONNALITÉS ATYPIQUES
commenter cet article

commentaires